Question:
On m'a demandé de démissionner et de partir, que faire et comment dire à mon équipe?
anon
2018-06-14 18:14:26 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En raison de divers conflits mineurs, mon responsable m'a demandé de démissionner. C'est une situation dans laquelle je ne suis vraiment pas une bonne personne pour l'équipe plutôt qu'une cause spécifique de licenciement. À cause de cela, il m'a donné quelques mois pour chercher un autre emploi. Il me reste maintenant deux semaines de travail et je suis prêt à informer mon équipe que je pars. Mais je n'ai pas encore aligné un autre travail. Je ne sais donc pas comment annoncer ma démission sans indiquer que j'ai été licencié et d'une manière qui empêchera mes collègues de poser des questions sur mon prochain concert (puisque je n'en ai pas). Je veux garder le niveau de maladroit au strict minimum. En fin de compte, j'ai déjà remis ma démission, donc le sujet de démissionner ou d'attendre qu'ils me licencient est sans objet.

Ma question est donc de savoir quels sont les bons moyens de communiquer aux collègues que je déménage sans indiquer qu'il s'agissait d'un licenciement involontaire et que je n'ai pas encore trouvé un autre emploi?

Mon objectif est de réduire autant que possible la gêne.


EDIT: J'ai envoyé l'e-mail suivant à mon équipe hier après-midi

Bonjour équipe,

Je voulais d'abord vous faire savoir que mon dernier jour à [entreprise] aura lieu le [jour]. J'apprécie sincèrement d'avoir eu l'occasion de travailler avec vous tous. J'ai tellement appris de chacun de vous. Néanmoins, j'attends avec impatience les nouveaux défis que mon prochain poste m'apportera. [Mon patron] fera l'annonce demain à l'ensemble du département. Je ne manquerai pas de vous envoyer mes derniers adieux plus tard avec mes coordonnées et mon profil associé.

Meilleurs voeux,

[Mon nom]

Quand ils demandent, j'envisage de dire quelque chose comme "Je ferai savoir à tout le monde [où je vais] dans ma dernière lettre d'adieu". J'espère que j'aurai une offre d'ici là.

Les commentaires ne sont pas destinés à une discussion approfondie;cette conversation a été [déplacée vers le chat] (https://chat.stackexchange.com/rooms/78909/discussion-on-question-by-mplsamigo-ive-been-asked-to-resign-how-do-i-dire à mon).
Démissionnez-vous dans le cadre d'un accord prévoyant une indemnité de départ ou l'employeur vous a-t-il gentiment demandé de partir?
Six réponses:
#1
+143
Sandra K
2018-06-14 18:46:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

D'après votre commentaire, vous résidez aux États-Unis.

Si j'étais vous, je ne démissionnerais pas . Je continuerais à faire mon travail et donnerais les meilleures performances possibles ( Modifier: Exactement pour obtenir des allocations de chômage - Voir le premier commentaire), puis chercher et obtenir un emploi dès que possible. Jusqu'à ce que ils décident de me renvoyer.

À ce stade, ne faites PAS ce qu'ils vous demandent de faire. Et une fois qu'ils vous ont renvoyé, vous partez et emportez votre expérience et votre évaluation / vos dossiers de performance avec vous, demandez des allocations de chômage et soyez payé tout en trouvant le prochain emploi.

Maintenant pour l'équipe, je ne voudrais pas tirer mes problèmes avec mon manager dans l'équipe. Ne dites rien à l'équipe et si vous êtes renvoyé, laissez cette inquiétude derrière vous et laissez la direction décider quoi faire et comment dire à l'équipe.

Si, pour une raison quelconque, vous devez le dire à votre équipe , Je voudrais simplement envoyer un e-mail. Quelque chose comme ceci fonctionnerait:

Équipe,

On m'a demandé de partir et le dernier jour effectif est le xx / xx / xxxx. Ce fut pour moi un plaisir de rencontrer et de travailler avec chacun de vous. S'il vous plaît laissez-moi savoir si vous avez des questions et je serai plus qu'heureux de vous aider avant de partir.

C’est facile à dire.Je dois aussi penser à ma famille et considérer la valeur d'avoir du temps pour trouver un autre emploi et ne pas avoir une lacune dans mon emploi que je dois expliquer.
C'est la voie à suivre.Si vous démissionnez, vous n'obtenez pas d'allocations de chômage la plupart du temps aux États-Unis.
Alors j'aime cette réponse.La seule chose que je changerais pour atteindre mon objectif de * ne pas * indiquer qu'on m'a demandé de partir est peut-être de dire dans mon e-mail que je partirai et que je garderai ma destination près de ma veste pour le moment.
@MplsAmigo Heureux que nous ayons pu vous aider.C'est à vous de décider quoi taper dans l'e-mail, mais si on vous a demandé de partir, dites qu'on vous a demandé de partir.Vous ne savez jamais ce qui se passerait à l'avenir, par exemple, peut-être que des employés vous demanderont de revenir?Personne ne sait.
C'est un conseil que j'aurais aimé avoir quand j'étais dans ce genre de situation.N'arrêtez pas à moins d'avoir une offre.Faites-leur se débarrasser de vous.Je dirai que même si vous démissionnez, vous * pouvez * être en mesure d'obtenir des prestations de chômage de toute façon si vous mentionnez que vous avez reçu un ultimatum (démissionner ou être licencié).Cela dépendra cependant de nombreux facteurs.
@MplsAmigo Franchement.Je pense que votre équipe mérite de connaître la vérité.Pourquoi seriez-vous trompeur à ce sujet?Votre équipe mérite de savoir comment la direction agit.S'ils licencient des gens, c'est une information utile pour eux.Si vous vous souciez des gens de votre équipe, vous devez être honnête.Cela peut faire mal, mais c'est une bien meilleure approche.
Je pense qu'une fois que tu as remis ta démission, il est trop tard pour ne pas démissionner
@MplsAmigo Si vous cherchez simplement un «ce que je fais ensuite», dites simplement que vous êtes indépendant.Ce qui, avouons-le, si vous n'aviez pas d'emploi et que quelqu'un vous offrait une opportunité de pigiste, vous la saisiriez probablement!
Si c'est dû à un mauvais ajustement, j'envisagerais de ne rien dire sauf aux personnes dont je suis le plus proche et en qui je peux avoir confiance.Pour eux, partagez en privé les informations de contact.J'augmenterais la lettre d'@SandraK's pour mentionner simplement quel mois vous prévoyez de partir, mais pas nécessairement la date exacte (sauf si c'est dans 2 semaines).Pour votre prochain poste, peut-être quelque chose comme "Je suis à la recherche d'options pour mon prochain poste, mais c'est toujours en suspens", mais ce n'est que si vous ressentez le besoin de le mentionner.Ce n'est vraiment l'affaire de personne que la vôtre.
Pour info, vous * êtes * éligible aux allocations de chômage aux États-Unis en cas de démission forcée.Les précédents d'audiences sur le chômage indiquent clairement que cela comprend à la fois si votre employeur vous demande directement de démissionner, ou s'il "force" la démission en vous rendant misérable au travail ou votre travail impossible à effectuer.
Re: Le commentaire d'@reve_etrange, non seulement est-ce vrai, mais c'est une bonne idée d'accepter la démission lorsqu'on lui demande de démissionner.Vous n'êtes admissible au chômage que si vous n'avez pas été licencié ou demandé de démissionner pour des raisons de performance.Accepter la démission est souvent le meilleur compromis lorsque la performance / l'adéquation est en question, mais pas assez pour justifier un licenciement pur et simple.Votre employeur ne contestera probablement pas votre demande de prestations de chômage si vous facilitez la séparation.Si vous résistez, ils pourraient contester votre demande de prestations de chômage et donner de mauvaises références aux futurs employeurs.
Rester au travail et forcer l'employeur à déclencher le licenciement semble être une mauvaise idée.Le PO a reçu un préavis de MOIS de MOIS, c'est extraordinairement généreux.Même dans ce cas, ne pas avoir un emploi aligné n'est pas particulièrement gênant, nuisible aux chances d'embauche ultérieure, oui, mais ce n'est pas quelque chose que d'anciens collègues vous mépriseraient.Il est préférable de démissionner en utilisant la lettre bien écrite, puis de communiquer en privé les circonstances réelles à 1 ou 2 collègues de confiance dans une conversation en face à face.
#2
+39
Jim
2018-06-14 22:57:55 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Comme vous n'avez pas de nouvel emploi, je serais honnête avec votre équipe et je dirais que vous ne pensiez pas que vous étiez un bon candidat, alors vous et le manager avez accepté de vous séparer. Je tiens à souligner que c'était une décision mutuelle, et vous y avez réfléchi pendant un moment. Le but de tout cela est de leur dire également que vous n'avez pas de nouvel emploi prévu. Cela les inciterait à faire des suggestions ou à vous mettre en contact avec d'autres entreprises. C'est en fait un bon moment pour réseauter, en utilisant votre équipe existante. J'espère que cette aide et bonne chance! Jim

C'est un bon point que je n'avais pas considéré.
#3
+25
Borgh
2018-06-14 19:00:54 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Jusqu'à présent, il semble que vous ayez accepté passivement tout ce qui vous arrive. Une grande partie de la solution pourrait résider dans être proactif

Parlez à votre responsable, en privé. Dites-lui que même si vous êtes d'accord pour quitter l'entreprise, c'est lui qui devrait engager la procédure. S'ils veulent que vous partez, ils devraient fixer la date. Si ce n'est pas le cas? Dites à votre responsable que vous supposerez que rien n'a changé et que vous prévoyez d'être professionnel à ce sujet jusqu'à ce que vous trouviez un autre emploi.

Pourquoi? Parce que cela fait passer le problème de votre problème au leur. Ils pensaient pouvoir se débarrasser de vous avec le minimum de tracas, prouvez-leur qu'ils ont tort (notez que le simple fait de faire votre travail jusqu'à ce que vous soyez renvoyé compte comme du «tapage» dans ce cas, je ne recommande pas le courrier.

Maintenant, si le pire arrive au pire et que vous êtes licencié avant qu'une de vos options ne se présente, vous pouvez bénéficier de toutes les allocations de chômage. Expliquer un "écart dans votre emploi" n'est pas aussi important dans l'économie moderne qu'auparavant.

Eh bien, maintenant, je suppose que la vue arrière est de 20/20.C’est la première fois que j’ai vécu quelque chose comme ça.Malheureusement, j'ai déjà soumis ma démission sans comprendre toutes mes options.Espérons que cela aidera quelqu'un d'autre dans une situation similaire.
J'aime mieux cette réponse si ma question avait été: "Comment gérer la démission".Si vous pouvez modifier votre réponse et inclure quelques options qui répondent à ma question, je la marquerai comme réponse.
Telle est ma situation actuelle - j'ai été licenciée pour des problèmes de performance, mais j'ai senti que la direction voulait que je démissionne.Si j'avais démissionné, je n'aurais pas touché d'allocations de chômage et je serais sorti de la porte à la seconde où j'ai présenté la démission. Tant que votre situation n'était pas une faute grave et ne causait pas de préjudice abject à l'entreprise ou à vous-même (par exemple, entrer au travail ivre / défoncer, se battre, voler, falsifier des documents), vous devriez accepter les allocations de chômage.
#4
+11
GOATNine
2018-06-14 19:03:39 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Dans de nombreux secteurs aux États-Unis, il est socialement acceptable de déclarer que vous préférez ne pas divulguer votre prochain employeur. Cette information est à vous pour partager ou ne pas partager dans n'importe quel pays et secteur, mais YMMV en tant que convention sociale peut différer en fonction de ces 2 facteurs. peut dire définitivement que "je ne veux pas divulguer cela". est une réponse acceptable et professionnelle à "Où travaillez-vous ensuite?". En fait, je l'avais fait à mon ancien lieu de travail, même si j'avais déjà accepté une offre d'emploi. Je ne voulais pas non plus a) des personnes qui me suivent dans mon nouvel emploi ou b) des personnes que je ne voyais pas d'accord avec peut-être agir de manière non professionnelle (non pas que je vaux la peine pour eux, je suis juste paranoïaque à propos de Cela).

Cela étant dit, si vous n’avez pas d’emploi prévu, pourquoi démissionnez-vous? La démission est volontaire, si vous n'avez pas d'autre emploi prévu, faites-les vous licencier plutôt que de démissionner, car dans de nombreuses juridictions, le chômage peut être lié à la forme de séparation. De plus, un «Vous devez quitter» verbalement qui n'est soutenu par aucune sorte de processus axé sur les RH ne tient pas la route. Pour vous licencier, ils voudront une trace écrite du processus pour couvrir leurs queues au cas où vous poursuivriez pour licenciement injustifié (encore une fois, en supposant les États-Unis).

S'il s'agit simplement de désaccords avec votre patron, et pas de véritables violations de la politique de l'entreprise ou des codes légaux locaux, la bonne décision de la part de l'entreprise peut être de vous déplacer vers une autre unité commerciale / département / chaîne de gestion.

ne le mentionnez pas @MplsAmigo, j'ai été coincé dans des situations similaires et je n'ai pas toujours pris les meilleures décisions, donc je suis heureux de vous aider.
#5
+5
Rui F Ribeiro
2018-06-14 23:27:57 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'étais à votre place en octobre de l'année dernière, mais je me suis retiré de ma propre initiative.

Je n'ai rien caché aux gens avec qui je travaillais; Je leur ai juste dit la pure vérité, que j'étais fatigué que certaines choses ne fonctionnaient pas bien pendant quelques années, que j'avais quelques opportunités alignées mais que cela prendrait d'abord des vacances longtemps méritées avec ma femme.

Je ne vois clairement pas la source de votre appréhension à avoir un manque de travail. De nos jours, c'est assez courant. De nombreuses personnes choisissent de prendre une pause sabbatique et de partir en vacances, pour se préparer à une certification ou simplement pour travailler de manière indépendante.

PS. J'ai également mentionné dans les interviews suivantes que je suis sorti parce que je n'étais pas content pendant un bon moment et que rien n'a été fait à ce sujet et qu'à partir de l'écart, je rechargeais mes batteries en quelques mois d'intervalle, et j'avais une vision plus large du monde. en voyageant. Tous les enquêteurs ont assez bien pris mes explications, y compris mon travail actuel, sauf pour un endroit où j'ai été critiqué pour avoir un esprit indépendant / une opinion différente de ma haute direction et voyager pendant mon chômage. De toute façon, je n'aimerais pas travailler avec des gens aussi petits d'esprit, ils semblaient plus intéressés par un serf désespéré et mal payé qu'un employé intelligent et productif.

PS2. Pendant que nous avons pris quelques mois de congé, j'ai un collègue dans mon travail actuel qui m'a dit qu'il avait pris un an de congé avec sa femme pour voyager.

Vous êtes-vous également payé le chômage?:) La façon dont vous quittez votre emploi est essentielle pour savoir si vous obtenez le chômage: était-ce votre idée ou la leur, et si la leur, y avait-il une très bonne raison.Le gouvernement ne se soucie pas du verbiage doux comme «on m'a demandé de démissionner» ou «je me suis viré».Ils sont licenciés et démissionnés, respectivement.
@Harper Il n'y a pas de sémantique ici.Après 3 ans d'être fatigué de la mauvaise gestion et de ne pas voir mon nouveau poste de 5 ans ne pas être reflété dans mon évaluation de performance, et le cadre intermédiaire prenant les crédits pour mes réalisations, j'ai décidé que trop c'était assez, et j'ai démissionné une semaine après mes derniers objectifs d'évaluation.pour les deux prochaines années en cours de rédaction.Je suis toujours étonné de voir à quel point il est si difficile pour certaines personnes de comprendre leur propre réalité.Comme je l'ai dit, j'ai décidé de démissionner * moi-même * et de prendre un peu de temps.Est-il si difficile de comprendre que la vie n'est pas qu'une question d'argent?
.... et qu'en plus de l'employé, il y a une personne qui n'est peut-être pas un employé de drone stupide vivant chèque de paie?Cela vous offense-t-il les gens existants comme ça?Impossible d'obtenir votre commentaire.Les gens licencient également les (mauvais) patrons, métaphoriquement parlant.Au moins les gens avec une colonne vertébrale.C'est pourquoi je n'ai pas aimé cette interview ... j'avais un couple de gars comme vous dont le concept de réalité ne pouvait pas admettre d'avoir un employé avec sa propre opinion et son libre arbitre et pas un robot.
#6
+1
Comissar
2018-06-15 04:21:02 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ancien fil, mais important, et je voulais me concentrer sur le message réel.

Étant donné que, comme la question l'a indiqué, c'est une affaire conclue, mon itinéraire serait d'envoyer un e-mail à l'équipe quelque chose comme ceci:

En regardant en arrière au cours des xx derniers mois, j'ai réalisé que je n'étais pas une bonne personne pour cela (équipe / environnement / entreprise; pas besoin de dire pourquoi) . J'en ai discuté avec (mon manager) et j'ai décidé qu'il était temps de passer à autre chose.

Je recherche activement un poste en tant que X (décrivez ce que vous recherchez, pas quelque chose que vous êtes essayer d'éviter), et j'apprécierais tous les contacts que vous pouvez suggérer.

J'ai (apprécié / beaucoup appris / quel que soit l'aspect positif que vous pouvez nommer) en travaillant avec vous tous. N'hésitez pas à (me contacter / LinkedIn / Facebook / etc.)

Cheers,

Cela maintient toutes les relations cordiales, ne blâme pas votre responsable ou entreprise (que ce soit mérité ou non est indifférent), indique votre désir de réseautage et n'implique aucun petit détail désagréable. Le fait que vous n'ayez pas fourni plus d'informations doit être considéré comme un signe que vous ne souhaitez plus en proposer. S'il y a un collègue dont vous êtes proche, vous pouvez vous rendre plus en privé, mais n'oubliez pas de ne jamais brûler de ponts.

N'oubliez pas également qu'il y a des recommandations à faire, toutes deux de la part du responsable et collègues. Il est possible que vous puissiez toujours obtenir une recommandation de votre responsable même si vous avez été expulsé, surtout s'il se sent mal (mais le moment de demander est quand vous êtes licencié, pas plus tard, et essayez d'obtenir une lettre écrite). S'il s'agissait simplement d'un mauvais ajustement, ils peuvent toujours faire l'éloge des compétences que vous aviez, et ne pas aller dans les domaines des lacunes; De plus, ILS ne veulent brûler aucun pont, car n'importe lequel d'entre vous pourrait se croiser à l'avenir.

Re "old thread": cette question n'a que quelques heures, et les questions sur Stack Exchange sont traitées de toute façon intemporelle (il y a même [un badge de nécromancien] (https://workplace.stackexchange.com/help/badges/17/necromancer)).
10 heures, ce n'est pas si vieux ...
C'est une réponse fantastique!Cela devrait être la réponse «acceptée», à mon avis!


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 4.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...