Question:
Diplômé CS récent sans profil sur les réseaux sociaux. Suis-je méfiant?
user33825
2015-04-06 06:12:34 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je suis un diplômé universitaire récent à la recherche d'un emploi.

Pour des raisons de confidentialité, je ne me suis jamais inscrit sur aucun des sites de médias sociaux sous mon vrai nom. Je ne peux pas être facilement trouvé sur Facebook / Twitter / LinkedIn, il n'y a pas de photos de moi sur Internet. Je veux vraiment que cela reste ainsi.

Désormais, presque toutes les personnes que je connais ont des profils dans les réseaux ci-dessus et un site personnel avec un lien vers leur compte GitHub.

Je sais que les employeurs potentiels ont tendance à vous chercher sur Internet et trouvent étrange que vous n'y soyez pas.

Mon absence dans l'espace public est-elle sérieusement préjudiciable à ma recherche d'emploi (au Canada)?

quelle est votre industrie?
Je suis juste un diplômé en informatique
@gnat Je conviendrai qu'à première vue, ces deux questions sont les mêmes, mais celle-ci semble être beaucoup mieux formulée en termes de ce qui est sur le sujet pour le lieu de travail, et je pense que les votes et l'activité reflètent cela.
L'un des plus grands avantages que je tire de ne pas avoir de compte Facebook est le suivant ... chaque fois que quelqu'un se plaint d'un des problèmes de Facebook (traque, pas assez de "j'aime" ou "d'amis", etc.), je peux les cocher avecune attitude nonchalante, un ton condescendant et une expression béat, "Pourquoi vous souciez-vous? Il suffit de supprimer votre compte et d'en finir."Le changement dans leur expression est * inestimable *.Il vaut * totalement * la peine de renoncer à quelques opportunités d'emploi BS.
Six réponses:
#1
+67
UnhandledExcepSean
2015-04-06 06:34:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Américain d'ailleurs ici.

Non, ça va. Et je ne pense pas que la plupart des employeurs vous consultent sur les réseaux sociaux; tu n'es pas si intéressant. La plupart des entreprises effectuent une vérification des antécédents pour s'assurer que vous êtes apte à y travailler. Les vérifications des antécédents couvrent des choses comme les antécédents criminels et la dette (choses que vous ne pouvez pas cacher facilement), mais pourraient être plus approfondies selon l'employeur (le FBI par exemple est beaucoup plus complet que McDonald's).

Si un employeur demande vos informations sur les réseaux sociaux, ce n'est pas un endroit où vous voulez travailler car cela montre qu'ils ne comprennent pas les limites personnelles et ne sont pas professionnels. Le pourrait être en droit de vous demander si vous savez comment utiliser Facebook ou Twitter si cela est pertinent pour le poste, mais demander à voir votre compte serait une atteinte à la vie privée.

+1 Les seuls cas dont j'ai entendu parler où les profils de médias sociaux non professionnels ont été vérifiés concernaient des postes de type «figure de proue» ou «ambassadeur» où quelqu'un représentera d'une manière ou d'une autre publiquement une organisation ou un projet de haut niveau, les controverses pourraient conduire à une mauvaise publicité. Pour les 99% des emplois où vous n'êtes pas aux yeux du public, ce que vous faites pendant votre temps libre n'est tout simplement pas pertinent.
J'ai reçu des offres d'emploi basées sur mes comptes github, linkedin et freelancer, je n'ai jamais reçu d'offre d'emploi basée sur mon compte facebook: PNTous les réseaux sociaux sont égaux
Lisez les extraits suivants des conditions d'utilisation d'Instagram et décidez si vous pensez toujours que votre profil n'est pas à vendre aux services de vérification des antécédents: "une telle application peut interagir avec, se connecter ou recueillir et / ou extraire des informations de et vers votre profil de service. " "vous accordez par la présente à Instagram une licence mondiale non exclusive, entièrement payée et sans redevance, transférable, sous-licenciable, pour utiliser le contenu que vous publiez sur ou via le service," "Vous reconnaissez et acceptez que votre relation avec Instagram n'est pas une relation confidentielle, fiduciaire ou autre type de relation spéciale, "
@cs_worker Cette partie des tos est là, laissez ig utiliser vos photographies et renoncez à vos droits sur elles.Il ne vend pas spécifiquement votre profil entier ou lesdites données.C'est dans une autre partie des tos.
#2
+23
smci
2015-04-06 16:58:04 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ne pas avoir de photo en ligne, c'est bien, votre vie privée est votre propre décision.

Cependant, github est un excellent site pour vous présenter pour CS, et il ne nécessite ni photo ni publiquement divulguer votre vrai nom (à la place, il montre votre nom d'utilisateur, qui peut être ce que vous voulez). Ainsi, vous obtenez le meilleur des deux mondes. Pensez à le rejoindre. De même, les principaux sites Web de concours de codage.

(Comme le disent les autres, si vous deviez postuler pour tout type d'emploi nécessitant une présence en ligne - même évangéliste de communauté, formateur ou mainteneur open-source, pas seulement marketing pur et simple - de toute évidence, ce type de travail en exigerait un.)

En passant, ne confondez pas "profil de réseau social" avec "profil professionnel" - vous ne pouvez pas mentionner github et Facebook dans la même phrase. Twitter est différent, selon la façon dont vous l'utilisez.

Pour OP, concernant GitHub, pensez à créer votre compte sous un pseudonyme, que vous ne mettriez que sur votre CV et non pas lié à un autre compte en ligne de la vôtre.
Si vous utilisez un pseudonyme, faites-en un pseudonyme d'aspect professionnel.
"vous ne pouvez pas mentionner github et Facebook dans la même phrase." - mais tu viens de le faire? : -]
@Konerak J'ai dit qu'il / elle ne peut pas. Je n'ai pas dit que je ne pouvais pas: -]
@sebleblanc [Conditions du compte GitHub] (https://help.github.com/articles/github-terms-of-service/#a-account-terms) dites «Vous devez fournir votre nom,…»
L'enregistrement github @Angel: nécessite votre vrai nom, mais vous pouvez choisir le handle que vous voulez, et il ne divulgue pas votre nom. Contrairement à LinkedIn. J'ai modifié ma réponse pour plus de clarté.
#3
+6
keshlam
2015-04-06 19:16:49 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Tous les êtres humains ne ressentent pas le besoin de faire connaître leur vie. Franchement, je considère que ne pas avoir de profil sur les réseaux sociaux est une marque de bon sens. D'un autre côté, je trouverais utile que le candidat ait une présence technique en ligne - participation open source, fournissant des conseils d'experts sur des systèmes comme celui-ci - et j'aimerais qu'il comprenne au moins les concepts derrière la mise en œuvre, soutenir et commercialiser les médias sociaux puisque nos produits sont utilisés par de nombreux systèmes de ce type et parce que la curiosité intelligente est toujours un plus.

Si vous postulez pour un emploi sur Facebook, ne pas avoir de présence en ligne pourrait vous blesser . Dans quelques-uns, en avoir un peut aider un peu - ou peut faire mal selon à quel point ils aiment ce qu'ils voient. La plupart des endroits ne s'en soucieront probablement pas à moins que vous n'ayez fait quelque chose de particulièrement bien (auquel cas votre CV devrait le mentionner) ou de stupide / embarrassant.

Avoir des choses comme un Github ou d'autres référentiels publics est comme votre référence à votre bon travail passé. Si vous ne l'avez pas, vous ne pouvez pas le pointer et dire «c'est ce que j'ai fait».
@TankorSmash Avoir quelque chose sur github n'est pas pertinent, car vous n'avez probablement pas été payé pour cela, mais vous l'avez plutôt fait pendant votre temps libre parce que vous en aviez envie. Les références pour le bon travail passé proviennent de vos anciens managers / collègues, où vous avez écrit du code que vous ne pourriez probablement pas publier en ligne.
@Andy Exactement, avoir les deux est bien.
@TankorSmash Eh non, mon point était d'avoir quelque chose sur github est probablement inutile et quelque chose que les gens ne devraient pas s'embêter juste pour avoir quelque chose à présenter dans une interview.
@Andy En tant que personne qui a interviewé Google, Facebook et Amazon, ainsi que des candidats dans des entreprises dans lesquelles j'ai travaillé, permettez-moi de dire que vous vous trompez. Heck, mon entretien sur Facebook a eu lieu * parce que * quelqu'un cherchait une fonctionnalité particulière et était tombé sur mon profil Github. Ils ont aimé ce qu'ils ont vu et ont apparemment contacté les RH et ont dit «parler à ce type». Évidemment, ne vous contentez pas de mettre du code de merde pour y avoir quelque chose, mais un compte Github peut être un élément précieux de votre portefeuille en tant que développeur.
@Andy Pour être clair, je ne dis * pas * que vous êtes sérieusement désavantagé de ne pas avoir de profil Github public, mais ce n'est pas non plus "probablement inutile" comme vous l'avez suggéré. Pour les interviews de programmeurs bas de gamme, cela peut servir de base de référence "cet enfant peut-il même utiliser git", et pour les interviews haut de gamme, il peut servir de portfolio à utiliser comme point de départ pour des discussions approfondies.
@phoebus on vous a dit que quelqu'un a examiné votre code spécifiquement ou vous le supposez? parce que j'ai été contacté plusieurs fois par Google et amazon via des liens pour des entretiens, mais je soupçonne qu'ils recrutent / interviewent toujours et analysent tous les profils liés aux logiciels qu'ils peuvent.
@Andy Ils ont en fait spécifiquement référencé les extraits de code en question dans l'e-mail initial et dans notre entretien technique initial, croyez-le ou non.
@phoebus Je n'ai aucune raison de douter de vous, mais je ne pense pas que votre anecdote change quoi que ce soit car elle semble plutôt lointaine. Mais comme je l'ai dit, en passant par le processus d'entretien normal, il est peu probable que quiconque prenne le temps d'extraire un code de candidat.
@Andy Je dirais que nous ne sommes tous les deux capables de fournir que des données anecdotiques pour le moment. Je peux dire que presque chaque fois que j'ai interviewé un candidat qui a fourni un lien vers son Github, je l'ai vérifié, au moins brièvement. Je peux avoir une idée de ce qui les intéresse, et ce n'est qu'une autre donnée au fur et à mesure que j'apprends à leur sujet, à condition qu'ils fournissent toute autre information dans leur CV / CV. Encore une fois, je ne dis pas que quelqu'un serait désavantagé de ne pas l'avoir, mais ce n'est pas catégoriquement inutile d'après mon expérience des deux côtés de la table.
#4
+4
thumbtackthief
2015-04-06 18:51:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je suis développeur Web aux États-Unis. Votre question n'était pas claire sur ce point, mais je pense que ne pas avoir de GitHub (ou quelque chose de similaire) serait un fort négatif. Chaque interview que j'ai jamais eue dans cette industrie la demandait ou exprimait le plaisir de voir que j'en avais une. Personne n'a jamais demandé le reste (ce que j'ai fait et je suis assez strict avec les paramètres de confidentialité) et je n'accepterais probablement pas de demande d'ami de la part de quiconque avec qui je travaille tant que nous sommes tous les deux encore ici.

Cela dépend à qui vous demandez. Personnellement, je suis de votre côté; J'aime travailler sur des projets amusants pendant mon temps libre. Cependant, certaines personnes ont d'autres activités qu'elles préfèrent quand elles rentrent chez elles et c'est tout à fait bien aussi. Je dirais que c'est un bonus certain à avoir, mais pas un fort négatif s'il n'est pas présent.
pourquoi un GitHub devrait-il être une (semi-) nécessité ?? il y a ceux d'entre nous qui programment pour gagner leur vie mais qui ont le reste de leur vie tellement rempli d'activités amusantes que nous n'avons pas besoin d'y ajouter un "projet de codage amusant" travail-vie? cela ne nous rend pas moins dignes des professionnels. ou est-ce un consensus maintenant que démissionner toute votre vie pour travailler est le coin ultime dans lequel un esclave moderne devrait se retirer?
Absolument pas - la plupart de mes github étaient juste des projets d'apprentissage d'avant que j'obtienne mon premier emploi. Quelques problèmes de Project Euler, un site Web personnel que j'ai construit. Je ne pense pas que quiconque l'a même examiné en profondeur, mais cela a montré que je savais comment utiliser git et que je pouvais au moins résoudre des problèmes de base. Je me méfierais d'un candidat qui n'avait aucun échantillon de code à montrer.
J'ai passé la majeure partie de ma carrière à développer des applications Web, et je n'ai rien sur github ou ailleurs, et cela n'a jamais été un problème pour moi, ni pour quiconque que je connais d'ailleurs. Je pense que le "fort négatif" est une surestimation de son importance, qui semble être nulle.
@amphibient ce n'est pas une nécessité, c'est un plus. Ce n'est que lorsque tous ceux avec qui vous êtes en compétition en ont un, c'est que cela devient une nécessité. Si vous êtes dans un domaine où la plupart des gens n'ont pas de github, cela ne veut rien dire du tout.
ce que je veux dire, c'est que vous essayez de montrer comment faire de son travail un passe-temps après les heures de travail, en réduisant le peu de temps qu'il reste pour la famille, les amis, les VRAIS loisirs (pas la programmation), qu'il nous reste cette course de rats. Une partie de cela est la demande du marché de suivre personnellement LinkedIn, GitHub, etc., je refuse de faire tout cela quand je pourrais faire du kayak
@TankorSmash Non, je ne pense même pas que ce soit un avantage. Lors de mon dernier concert, j'ai participé à l'embauche de nouveaux membres de l'équipe. J'ai reçu les CV non filtrés des RH et je passais au plus cinq minutes à les lire et à décider ensuite si la personne devait venir pour un premier entretien ou non. Je n'ai jamais visité les sites mentionnés dans le CV. Lorsque vous avez un tas de CV à parcourir, faites-le rapidement et trouvez quelque chose pour en éliminer certains (par exemple, fautes d'orthographe / grammaire, etc.), puis revenez à votre travail. Même les gens dont le travail consiste à suivre un curriculum vitae travaillent comme ça, j'imagine que ce n'est pas leur seule tâche
#5
+1
Zibbobz
2015-04-06 22:05:22 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Tout d'abord, de nombreux sites de réseaux sociaux (Facebook en particulier) ont des paramètres de confidentialité pour cette raison même - vous pouvez contrôler exactement ce que vos employeurs potentiels peuvent voir, et ils ne sont pas légalement autorisés à exiger l'accès à plus que cela ( En Amérique ici).

Cependant, je ne pense pas que vous soyez en danger. Pour les raisons mêmes que vous avez énumérées et plus encore, il n'est pas rare de se désinscrire entièrement des sites de médias sociaux. À moins que vous ne soyez dans une carrière qui exige beaucoup de reconnaissance personnelle et de publicité (comme travailler dans le secteur des médias sociaux ou en tant que concepteur de tout type), le réseautage est purement facultatif.

Cependant, si vous décidez de devenir plus public avec votre utilisation des médias sociaux, faites faites attention à la façon dont vous les utilisez, car les employeurs peuvent trouver et trouveront ces informations. Ils peuvent vous juger, positivement ou négativement, ou non, mais il vaut mieux être au courant et se méfier des types de messages que vous publiez sur tout site Web visible publiquement.

Y compris, par exemple, les questions que vous avez posées sur SE.Workforce. ;)

#6
-29
Vietnhi Phuvan
2015-04-06 06:34:00 UTC
view on stackexchange narkive permalink

C'est vrai. J'ai hâte de vous voir postuler pour un emploi en tant que spécialiste du marketing numérique pour IBM spécialisé dans les médias sociaux.

Je suis sur Linkedin et Facebook et mes affiliations authentifiées à Columbia, NYU et CUNY (City University of New York) sont évidentes. J'ai également des comptes utilisateurs sur des sites techniques tels que codewars.com et trueability.com et des sites de carrière tels que careers.stackoverflow.com (sur invitation uniquement) pour lesquels je me connecte via mes comptes Github, LinkedIn et Facebook.

Votre attitude est votre propre affaire. Faites comme vous. C'est votre vie et vous avez droit à vos propres préférences. Surtout si cela fonctionne pour vous. Chacun a droit à sa propre île déserte.

Je pense que le succès dans les réseaux sociaux fait partie intégrante de mon succès en tant que professionnel. Il est important pour moi que mes relations professionnelles soient de qualité supérieure, car je crois vraiment que je suis avec qui je traîne et que la qualité de mes relations professionnelles que j'ai accumulées au fil du temps me fait une déclaration forte et claire. Cependant, mon attitude est purement mon choix, j'ai réfléchi à mon choix et j'ai fait mon choix fonctionne pour moi.

Si vous ne faites que mettre en place une présence symbolique sur les réseaux sociaux, vous pourriez aussi bien pas du tout présent sur les réseaux sociaux. C'est soit vous le faites correctement, soit vous ne le faites pas du tout. Mais vous ne pouvez le faire correctement que si vous pensez vraiment que c'est la bonne chose à faire. Sinon, vous faites semblant et la plupart d'entre nous verront à travers.

Nulle part dans la question initiale le PO n'indique qu'il cherche à devenir un spécialiste du marketing numérique ou quelqu'un qui se spécialise dans les médias sociaux. Je suis d'accord avec votre point de vue sur la situation, mais uniquement en ce qui concerne des postes d'emploi très spécifiques. Si le PO est intéressé à faire du travail sur les médias sociaux pour gagner sa vie, alors oui, il devrait aller le découvrir.
Vous nous avez donné votre opinion sur ce que * vous * feriez, à un niveau d'ancienneté différent et dans un rôle de travail différent, mais j'ai du mal à voir comment cela répond à la question. Idéalement "Mon absence dans l'espace public est-elle sérieusement préjudiciable à ma recherche d'emploi (au Canada)?" serait répondu par une sorte de preuve ou de raisonnement ou ... autre chose que «je ne suis pas d'accord».


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...